Back to home
in Mes coups de ❤

Kant Marie Robert rencontre Spinoza chez Ikea

  • 14 septembre 2018
  • By Marlène
  • 4 Comments
Kant Marie Robert rencontre Spinoza chez Ikea

J’ai découvert Marie Robert il y a quelques semaines par hasard, lorsque le synopsis m’a indiqué que l’auteure désacralisait la philosophie en mettant en scène notre quotidien pour la rendre digeste, l’achat m’est apparu comme un allant de soi.

La préface pose le décor, cette perle est un bon remède contre l’autoflagellation. Par ailleurs, l’auteure m’a agréablement bercé dans le souvenir de Kant, Aristote, Nietzsche et Spinoza.

Assurément, j’aurais pris plaisir à avoir un( e ) professeur( e ) à l’image de Marie Robert quand j’étais en Terminale.

Aussi, j’aime beaucoup la ligne humoristique ainsi que la manière dont l’auteure a cette facilité à nous autoriser à tirer profit de différents concepts philosophiques, tout en faisant l’économie de l’approche académique.

Ce que j’ai le plus apprécié dans la lecture de cette merveille c’est la finesse et la capacité de Marie Robert à vulgariser sciemment la philosophie pour la faire tomber de son piédestal afin qu’elle soit accessible à tous.

En effet, je me souviens qu’au lycée de nombreux élèves rencontraient des difficultés à apprivoiser cette discipline.

À vrai dire, je trouve vraiment dommage que la philosophie soit quasiment sanctuarisée alors qu’elle peut permettre à l’Homme de traverser les méandres de la vie.

Enfin, cette délicieuse trouvaille m’a particulièrement donné envie de boire une tasse de thé en compagnie de Mill, Levinas et Heidegger.

 

By Marlène, 14 septembre 2018
  • 4
4 Comments
  • Marc
    15 septembre 2018

    Kant, Spinoza, Aristote etc… On en parle comme quelque chose d’inaccessible, voire rébarbatif et on en garde des souvenirs confus, avec un regret certain, car tout ça est en fait passionnant mais demande trop de temps et d’effort pour s’y plonger. La façon dont tu parles de ce livre ouvre un nouvel horizon qui donne envie d’aller un peu plus loin sur ce chemin. Merci Marlène

    • Marlène
      15 septembre 2018

      Merci à toi Marc !
      Il est certain que ce bijou m’a donné envie de découvrir d’autres philosophes. Néanmoins, je ne pense pas que cette discipline demande beaucoup de temps et des efforts, nous avons tous déjà parcouru le chemin le plus difficile en Terminale. Ce livre est passionnant, il m’a vraiment fait du bien. Bon week-end !

  • Mary
    15 septembre 2018

    C’est vrai que de prime abord la philosophie paraît difficile, peu accessible. Ce livre à l’air vraiment bien car il a l’air de nous aider à l’apprivoiser plus facilement. Je pense que ça serait un bon ouvrage pour des personnes qui vont toucher à de la philosophie pour la première fois et je pense notamment aux élèves de terminale qui ont cette matière jamais abordée avant.

    • Marlène
      15 septembre 2018

      Coucou !

      Oui ce livre peut énormément apporter aux élèves de Terminale ( et même à d’autres personnes ). La philosophie est une matière passionnante et très accessible. Je trouve regrettable que cette discipline ne soit pas apprivoisée avant la Terminale. Tu peux me l’emprunter si tu le souhaites. Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos
Bienvenue sur Livraix ! Ce blog est l'aboutissement de plusieurs mois de réflexion, de rêverie et d'imagination. Il permet de (re) découvrir, d'apprécier de nouveaux auteurs, de troquer, de s'évader et de partager mes lectures.
Suivez-moi
Articles récents